Vision d’avenir de la mobilité dans l’agglomération de Limoges

Sur un territoire à la fois urbain et rural, dense et étendu, la question de la mobilité est un enjeu décisif. Alors que la place de la voiture individuelle reste aujourd’hui prépondérante, Limoges Métropole entend relever le défi de mettre en place les conditions d’une mobilité durable, accessible à tous et respectueuse des équilibres sociaux, écologiques et économiques.

Un projet de territoire aux objectifs multiples

Organiser une mobilité durable, c’est se donner les moyens de répondre aux attentes des habitants en termes de déplacements, de lien social, de renouveau urbain, de dynamisme économique et d’équilibre environnemental.
Plus qu’une politique de transport, c’est un véritable projet de territoire que porte Limoges Métropole, avec pour objectif de construire un système moderne et cohérent, adapté à tous les besoins.
800 000
C’est le nombre de déplacements quotidiens dans l’agglomération
91 %
C’est la part de la voiture dans les déplacements individuels en dehors de la ville de Limoges, elle est de 62% dans Limoges

Mobilités traditionnelles : des solutions innovantes

Lancé en 2017, le projet de création de deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) est au cœur du plan de déplacements urbains sur lequel travaille Limoges Métropole.

Clé de voûte de l’ensemble du projet de mobilité durable, le BHNS sera au cœur d’un système qui valorisera l’intermodalité, c’est-à-dire l’utilisation de plusieurs modes de transport.

Tracé et fréquence des lignes de bus, construction de pôles d’échange multimodal, renforcement des parkings relais : tout sera fait pour favoriser l’utilisation des transports en commun, seuls ou en complément de la voiture.

15,8
millions de voyages par an sur le réseau

Mobilités douces : de nouvelles priorités

Pour des raisons écologiques et par souci de santé publique, les mobilités actives que sont le vélo et la marche à pied seront encouragées. Un meilleur partage de la voirie au profit des cyclistes et la mise en place de cheminements apaisés pour les piétons font partie des engagements pris par Limoges Métropole.

Qui fait quoi ?

Limoges Métropole est l’autorité organisatrice de la mobilité : c’est à elle que revient la responsabilité d’organiser l’ensemble des mobilités (transports en commun, transport scolaire, vélos, co-voiturage…) sur le périmètre de la communauté urbaine. Elle échange cependant aussi avec les communes membres qui gardent la main sur les aménagements urbains, l’organisation du stationnement, la vitesse et les sens de circulation, qui constituent des leviers de tout plan de modernisation des mobilités.

Le dialogue pour méthode

Limoges Métropole a souhaité impulser un véritable dialogue et une démarche de co-construction avec l’ensemble des partenaires concernés par la mise en œuvre d’une mobilité durable sur le territoire :

  • Élus et partenaires : elle a par conséquent invité les élus du territoire en avril 2017, à un séminaire dédié au sujet et créé des groupes de travail thématiques, auxquels ont participé des représentants des communes, le Département, la chambre de commerce et d’industrie ou encore la Société des transports en commun de Limoges Métropole (STCLM).
  • Habitants et acteurs associatifs : la Conférence citoyenne, organisée au printemps 2018, a donné le coup d’envoi d’une réflexion globale qui a aussi porté sur les mobilités. Ateliers de travail et questionnaires continuent par ailleurs d’associer les citoyens aux différents projets. Enfin, pour chacun des projets des phases de concertation publique redonnent la parole aux habitants.