BHNS : les acteurs et le financement

Autorité organisatrice de la mobilité, Limoges Métropole a la responsabilité d’organiser l’ensemble des mobilités sur le périmètre des 20 communes membres de la communauté urbaine. Mais elle n’est pas seule maître à bord : différents acteurs sont associés de près à toutes les étapes du projet.

Limoges Métropole est le maître d’ouvrage, c’est-à-dire le pilote du projet. La communauté urbaine définit le cahier des charges, le budget, le calendrier ainsi que le phasage des travaux. Elle assure le suivi et le pilotage de l’ensemble du projet, de la conception à la réalisation.

Les communes de Limoges et de Panazol sont étroitement associées à toutes les phases du projet. Elles assureront, le cas échéant, la maitrise d’ouvrage des aménagements urbains en lien avec le projet.

La STCLM (Société de Transports en Commun de Limoges Métropole) est associée aux études sur le sujet de l’exploitation et des aménagements liés à la circulation des bus.

Le Conseil Départemental de la Haute-Vienne, la Région Nouvelle Aquitaine, les services de l’Etat et la CCI sont associés aux organes de gouvernance du projet.

Coût et financement du projet

Au stade des études de faisabilité, le projet est évalué à 116 M€ (conditions économiques 2017). Ce montant inclut les aménagements de voirie, les stations et le matériel roulant.

Un chiffrage précis sera établi à la fin des études préliminaires, sur la base des aménagements retenus. Ce chiffrage constituera le coût de référence qui sera proposé au conseil communautaire pour la validation de l’enveloppe financière du projet.

116 millions d’euros
C’est le coût global estimé du projet à ce jour.