PDU : une stratégie ambitieuse en 3 axes

Élaborée de façon concertée, la stratégie de déplacement dans l’agglomération vise avant tout à rendre l’agglomération plus facile à vivre pour tous.

Après avoir établi un diagnostic des mobilités et identifié les principaux enjeux à respecter, Limoges Métropole a élaboré sa stratégie pour une mobilité durable, compétitive et adaptée à la diversité des publics : personnes âgées, jeunes familles isolées, personnes à mobilité réduite, habitants du centre ville ou de la périphérie.

La stratégie adoptée vise ainsi à encourager les déplacements de proximité, tout en veillant à renforcer les interconnexions entre les grands pôles et les différents secteurs de la zone urbaine. Elle conjugue donc l’échelle de la proximité et celle de l’agglomération. Avec pour objectif que chacun ait accès à l’ensemble des services publics, des emplois, des commerces et des loisirs proposés dans l’agglomération. Il en découle trois axes d’action.

Axe 1 : développer les offres de mobilité

  • un nouveau moyen de transport collectif en site propre : les deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) prévues d’ici 2023-2024 constitueront la colonne vertébrale d’une politique publique dont l’ambition est de promouvoir les alternatives à la voiture individuelle.
  • de nouvelles lignes urbaines, périurbaines et interurbaines : elles viendront compléter le réseau en proposant une desserte plus fine des quartiers et des zones d’activités.
  • des dispositifs pour encourager le covoiturage et l’autopartage seront déployés, pour renforcer la lutte contre « l’autosolisme » (être seul dans sa voiture).
  • des aménagements en faveur des mobilités douces : Limoges Métropole souhaite déployer le plan vélo (SDIAC), faciliter et encourager la marche à pied, grâce à un nouveau partage de l’espace public.
+37% tel est l’objectif de progression de l’utilisation des transports en commun dans l’agglomération.

BHNS comme…

… bus à haut niveau de service : il s’agit d’un bus qui circule sur un site qui lui est réservé, ce qui assure la régularité de sa fréquence et l’efficacité de sa desserte. Sa mise en œuvre est plus facile et moins coûteuse que celle d’un tramway.

Découvrez le projet

Axe 2 : accompagner et encourager la transition modale

Combinez différents modes de transport et votre mobilité s’en trouvera décuplée !

Le PDU, fruit d’un dialogue entre les collectivités de l’agglomération, recherche complémentarités et synergies entre les moyens de transport. Il prévoit :

  • la création de pôles d’échanges multimodaux comme celui de la Bastide
  • le déploiement d’une tarification et d’une billetterie harmonisées
  • l’émergence d’un système d’information susceptible d’encourager les correspondances
  • le développement du stationnement en plusieurs points clé du réseau de transport

Axe 3 : réduire les nuisances

Le PDU se fixe aussi pour objectif de réduire les nuisances issues du système de mobilité. il prévoit plusieurs leviers d’action :

  • la diminution de la vitesse des automobilistes
  • de nouveaux choix d’aménagement de la voie publique, pour que chacun y trouve sa place, dans un environnement plus apaisé
  • des actions d’amélioration et d’embellissement du cadre et de la qualité de vie en ville, par un travail sur les paysages urbains et périurbains.

Une concertation permanente

Le travail de co-construction du plan de déplacements urbains s’est appuyé sur la mise en place de plusieurs instances :

  • tous les maires des communes de l’agglomération ont été conviés à plusieurs reprises à des séminaires d’élus pour suivre les étapes du projet

  • des groupes de travail thématiques ont régulièrement réuni 50 à 60 personnes, pour faire des propositions sur les actions envisagées

  • le comité de pilotage du projet a réuni, à chaque étape, l’ensemble des personnes publiques associées, ainsi que les acteurs associatifs.