Le tracé du franchissement de l’A20

Il a été pensé non seulement pour s’insérer de façon naturelle dans le plan de circulation des quartiers La Bastide et Puy-Ponchet, mais aussi pour respecter le cadre naturel des lieux.

Du côté de La Bastide, la nouvelle voie débutera au droit des parkings existants, en surplomb immédiat de l’A20. Elle s’inscrira dans la continuité de la piste de Schuman, puis elle s’orientera vers l’est pour franchir l’autoroute et venir se raccorder à la rue Aristide Briand, qui dessert le centre Aquapolis.

La démarche ERC (éviter, réduire, compenser)

Le code de l’environnement impose aux porteurs de projet d’infrastructures importantes de veiller à « Éviter » au maximum les incidences de leur aménagement sur l’environnement, voire à « Réduire » celles qui ne peuvent être évitées, ou encore à « Compenser » les impacts qui n’auront pu être ni évités, ni réduits. C’est la démarche dite « ERC » que le franchissement de l’A20 respectera à la lettre :

  • compte-tenu des impacts sur la biodiversité, le dessin initial de l’ouvrage (en bleu) a évolué pour s’écarter de la lisière forestière (en orange) afin d’éviter de toucher un trop grand nombre d’arbres remarquables et pour préserver cet espace prisé par la faune locale.
  • le tracé sera également attentif au paysage et aux milieux naturels propres à ce secteur du nord-est de Limoges : il s’agit de préserver la topographie du site et les vues qu’il offre depuis le sommet de la butte et de maintenir les structures bocagères.
  • très appréciées de la faune locale, les prairies fauchées naturelles, un milieu naturel en recul dans le Limousin, feront l’objet de toutes les précautions de la part des porteurs du projet.

Plusieurs mesures préventives seront prises pour limiter les impacts sur les espèces protégées :

  • la nouvelle infrastructure sera distante de 20 mètres des arbres en lisière
  • les campagnes de défrichement préalables aux travaux se feront hors période de reproduction.
  • le chemin creux qui sillonne du côté de Puy Ponchet sera préservé : ses arbres remarquables et sa pénombre offrent un habitat apprécié par les chauves-souris.
  • des passages sous voirie seront aménagés pour la petite faune.