Franchissement de l’A20 : quels aménagements ?

Les aménagements permettront la cohabitation des transports en commun et des modes de circulation douce. Ils s’insèreront en outre dans le paysage local.

Chacun sa place

Le franchissement de l’autoroute A20 sera réservé aux transports en commun et aux mobilités douces.

Sur le pont, d’une largeur totale de 14 mètres :

  • la voie verte réservée aux piétons et cyclistes occupera une bande 3,5 mètres. En dehors du pont, la largeur des voies dédiées aux modes actifs est de 5 m.
  • une chaussée de 6,50 m garantira une double circulation de bus (une voie dans chaque sens)
  • un étroit passage de service (70 cm) permettra la maintenance de l’ouvrage.
  • un passage pour les chauves-souris de 1,30 m
D’une largeur initiale de 3 mètres, la voie verte a été portée à 3,50 m sur le pont et 5 m en dehors du pont, suite aux demandes formulées par les citoyens et une association de cyclistes, dans le cadre de la concertation préalable, qui s’est déroulée au printemps 2018.

Magnifier le paysage

Les aménagements s’insèreront dans la topographie du site, marqué par un relief qui offre des vues magnifiques sur Limoges.Un parti pris architectural fort a été retenu pour faire de ces espaces des repères dans le paysage. Les espaces verts, conçus comme des séquences paysagères, seront mis au service du maintien de la biodiversité. Les eaux de ruissellement seront stockées et infiltrées dans des noues paysagères, dans le respect du cycle de l’eau.

Architecture du pont

Un travail particulier sera mené sur les garde-corps du pont, ainsi que sur les matériaux utilisés pour que l’ensemble affirme la naturalité du site et mette en valeur le paysage alentour. Des couleurs claires seront privilégiées pour affirmer la vocation piétonne des aménagements.